6 questions qui t’aideront à comprendre tes émotions

6 questions qui t’aideront à comprendre tes émotions

La semaine dernière, je t’ai expliqué comment arrêter d’être trop gentille sans culpabiliser.

NOTE : d’ailleurs, télécharge ton PDF gratuit pour connaître mes 5 techniques simples et t’affirmer sans culpabilité.

Cette semaine, apprends à te poser 6 bonnes questions pour décrypter tes émotions.

*****

1. Comment est-ce que je me sens en ce moment ?

Je suis contente, en sécurité, triste, frustrée, mal à l’aise… Quelle est l’émotion qui domine ?

2. Quel adjectif correspond le plus à ce que je ressens ?

Calme, apaisée, anxieuse, perdue, agitée, ronchon, énervée, déçue, déprimée…

3. Quelle est l’émotion que j’essaie de chasser pour l’instant ?

Est-ce que j’évite de regarder l’information envoyée par mon émotion ? Par ex. Depuis ma rupture, je me suis mise à chercher frénétiquement un nouveau copain. Je me dis à moi-même que c’est « histoire de profiter de la vie ». En réalité, j’ai peur de me retrouver face à moi-même. Je ne veux pas affronter la douleur associée au deuil de ma précédente relation. Je préfère sauter à pieds joints dans une nouvelle relation.

4. Y a-t-il une émotion que je cherche à éviter chaque fois que je la rencontre ?

Par ex. Certains d’entre nous rejettent la colère.  La colère est vue comme une émotion « barbare ». La colère n’est pas « civilisée ». L’émotion est réprimée au lieu d’être exprimée. Contrariété, tristesse, chagrin : quelle émotion essaies-tu de fuir au lieu de l’accueillir ?

5. Qui/qu’est-ce qui semble déclencher cette émotion chez moi ?

Est-ce qu’une personne spécifique est à l’origine de ta réaction émotionnelle ? De qui s’agit-il ? Ta mère ? Ton ex ? Ton boss ? Pourquoi ton émotion est-elle si vive quand cette personne est là ?

6. D’où vient mon rapport à mes émotions ?

Avec ta famille, peux-tu exprimer ton ressenti librement ? Sans avoir peur ? Est-ce que tes proches sont à ton écoute ? Comment tes parents t’ont-ils appris à gérer tes émotions ? Est-ce que tu as été rabrouée parce que certaines de tes émotions n’étaient pas « appropriées » ?

*****

Il y a un monde à l’intérieur de toi. Des tempêtes. Des plages de sable blanc.
Ce sont tes émotions.

Tes émotions, c’est ton baromètre intérieur.

Tu croises un mec canon ? Tu es en extase. Tu cours pour ne pas arriver en retard au taf ? Tu es en colère. Tu payes moins d’impôts que l’an dernier ? Tu es étonnée (et tu t’achètes une nouvelle paire de chaussures pour fêter ça).

*****

Pour prendre confiance en toi, fais ami-ami avec tes émotions. Elles dévoilent ce qui est bon ou mauvais pour toi. On traite souvent notre émotion comme un intrus, un cambrioleur qui viendrait déranger notre sommeil au milieu de la nuit. C’est un tort.

Si tu comprends tes émotions, tu apprends à t’orienter dans tes relations
 : tu as le pouvoir de poser les bonnes questions. Par exemple : le mec que tu viens de rencontrer te paraît un peu bizarre ?

  • Si tu n’écoutes pas ton émotion : tu continues droit devant sans chercher à comprendre d’où ça vient. Probablement pour le regretter quelques mois après.
  • Si tu écoutes ton émotion : tu dresses tes antennes, tu poses la question au mec et tu essaies de déterminer ce qui te gêne avant d’accepter un deuxième rencard. Tu investis du temps pour gagner du temps.
  • *****

    Et toi ? Quelle émotion te bloque le plus pour t’affirmer ?

    Et surtout n’oublie pas : tu veux connaître mes 5 techniques pour arrêter d’être trop gentille ?
    Attrape ton PDF gratuit et prends tes relations en main.

    Tu es prête à déployer toute ta puissance ? Pour rentrer tout de suite dans le vif du sujet : jette un oeil à mon ebook disponible sur Amazon.fr : 5 Pouvoirs pour commencer à t’affirmer.

    ***

    Tu comptes. Tu as le pouvoir.

    Sophia.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    cinq × 4 =